4 raisons de participer à AgroBootCamp 1ère édition

Du 14 au 21 Mars prochain à Tori au Bénin aura lieu la 1ère édition d’Agro Boot Camp for Development, un camp dédié à l’agro-écologie. Un programme riche mais surtout pratique et dans une ambiance conviviale. Voici les 4 raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas manquer ce camp unique en son genre.

A l’initiative de l’Agro Boot Camp for Development (ABC4D), des organisations pionnières de l’agriculture durable en Afrique parmi lesquelles les jardins de l’espoir ou engagée dans le développement durable à l’instar de DJOUMAN. Ce camp a été pensé pour les jeunes africains, dans l’optique de leur transmettre des outils pratiques en vue de leur autonomisation. En exclusivité, nous vous faisons découvrir un avant-goût du programme de ces 7 jours.

Ateliers d’agro-écologie

L’agro-écologie est une façon de concevoir des systèmes de production agricole qui s’appuient sur les
fonctionnalités offertes par les écosystèmes. Il s’agit d’utiliser au maximum la nature comme facteur de production en maintenant ses capacités de renouvellement. L’agro-écologie cherche ainsi à valoriser les savoirs paysans, réduire les dépendances externes qu’il s’agisse d’intrants, d’énergie ou de techniques inappropriées et surtout à produire pour le marché local en favorisant les circuits courts. Elle s’attelle à préserver les ressources naturelles (eau, énergie, éléments minéraux…).

Au cours de l’agro boot camp, les participants seront initiés à la gestion naturelle de la fertilité des sols et des ravageurs, aux pépinières, à une meilleure gestion de l’eau dans les usages agricoles…

Fabriquer des foyers améliorés

Un foyer amélioré est un fourneau qui utilise moins de bois ou de charbon et émet peu de fumées. Les foyers améliorés peuvent être conçus à partir de matériaux locaux pas chers voire gratuits. L’utilisation de foyers améliorés permet ainsi de gagner en efficacité, de lutter contre la déforestation, ou encore de réduire le risque de maladies respiratoires pour les utilisateurs.

Les participants apprendront à fabriquer eux-mêmes des foyers améliorés à partir de terre, paille et troncs de bananier. Un savoir-faire qu’ils pourront utiliser pour réaliser des économies au sein de leur famille ou  pour en faire une activité génératrice de revenus afin de répondre aux besoins de ménages en milieu urbain comme rural.

Construire des toilettes sèches

Aussi appelées toilettes à compost, les toilettes sèches sont des toilettes qui n’utilisent pas d’eau. Elles permettent de réaliser d’importantes économies : des toilettes classiques consomment entre 3 et 12 litres d’eau potable à chaque utilisation de la chasse. Ce type de toilettes permet de pallier à des problèmes d’épidémies dans les zones où les populations utilisent des latrines qui contaminent les nappes phréatiques.

Les toilettes sèches sont plus respectueuses de l’environnement, sont moins coûteuses et produisent des déchets localement valorisables en engrais naturels. Elles sont aussi plus agréables à l’usage.

Lors de l’Agro boot Camp, un atelier sera dédié à la fabrication de toilettes sèches, hygiéniques, esthétiques et écologiques.

Produire son propre savon

Les participants seront formés aux techniques de fabrication de savons biodégradables à partir de résidus de produits agricoles. Ils pourront ainsi produire du savon pour leur propre consommation et ainsi réduire leur dépense mais également se lancer dans la vente pour se générer de nouveaux revenus.

Autant dire que le programme est alléchant ! N’ayez crainte si vous ne faites pas partie des sélectionnés, vous aurez la possibilité de suivre en continue les différents ateliers sur la page Facebook  ou certainement de participer aux prochaines éditions du camp.

Article initialement paru le blog de la plateforme DJOUMAN

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :