Que deviennent les participants après AgroBootCamp ? Amadou Mahaman Soumana, jeune entrepreneur nigérien, nous explique comment sa participation à la 4e édition d’AgroBootCamp lui a permis de donner un coup d’accélérateur à son projet entrepreneurial.

Peux-tu te présenter ?

Je me réponds au nom de AMADOU MAHAMAN SOUMANA, africain d’origine nigérienne, entrepreneur dans le secteur de l’Agriculture, Directeur General de l’entreprise agricole EGAPA. Je suis également membre potentiel à la Jeune Chambre International de Niamey et Directeur Marketing et Communication de cette structure. Je suis agronome de formation à l’université Abdou Moumouni de Niamey en 3eme année de licence.

A quelle édition d’AgroBootCamp as-tu participé ? Et qu’en as-tu retenu ?

J’ai participé à la quatrième édition d’AgroBootCamp qui s’est déroulé du 02 au 09 février 2020 au Bénin, à Tori-Bossito. A l’AgroBootCamp, j’ai appris qu’on peut bel et bien appliquer la théorie de Lavoisier : « Rien ne se perd, Rien ne se crée, tout se transforme »  en Agriculture, en combinant différentes productions sur un même terrain. Plus concrètement, j’y ai appris qu’on peut pratiquer l’agriculture de manière écologique en se débarrassant de ces produits chimiques qui ont des conséquences néfastes sur notre santé, notre environnement et qui engendrent d’importantes pertes au niveau de la production. J’y ai également découvert comment produire nos propres engrais et pesticides biologiques. Et surtout c’est là que j’ai compris que l’entreprenariat vert est une clé pour sortir notre continent des difficultés auxquelles il est confronté.

Visite sur la ferme du jardin du roi à Porto-Novo

Grace à ma participation à l’AgroBootCamp, j’ai pu visiter des fermes dont j’ai rêvé qui s’illustrent par leurs pratiques durables et leurs résultats (la ferme des jardins du roi à Porto-Novo…), j’ai même eu l’opportunité d’échanger avec les fondateurs. Recevoir des conseils des uns et des autres m’a donné le courage d’affronter les obstacles ; Une phrase qui m’a particulièrement marqué j’ai retenu : « si tu veux vraiment une chose, tout l’univers conspire à te permettre de réaliser ton désir ».

Peux-tu présenter ton entreprise ?

Au départ, mon projet consistait à créer une ferme agricole dans laquelle seraient produits des aliments sains comme les poulets, les œufs de consommation, les fruits et légumes, les poissons et le miel. J’ai lancé mon projet en 2018 avec la production de poulet de chair et le miel en 2019. Ces activités ont connu un grand succès car elles répondent au besoin de la population en produits sains et de qualité. Bientôt, nous poursuivrons avec les autres volets du projet, vue la forte demande de nos produits sur le marché local.

Comment AgroBootCamp t’as permis de booster ton projet ?

AgroBootCamp a fait germer en moi la graine de l’entreprenariat vert, qui trottait dans ma tête depuis un certain moment. L’agroBootCamp m’a véritablement outillé tant en termes de connaissances que de techniques. J’ai également gagné en confiance pour affronter tous les obstacles que je pourrais rencontrer dans mon parcours entrepreneurial.

Un conseil aux jeunes africains ?

Chers jeunes africains et africaines, travaillons, faisons confiance à la terre car elle ne ment et ne trahit jamais si on veut être indépendant. Il faut que nous travaillions à rendre notre continent, l’Afrique, auto-suffisant. Si on se donne à fond, on peut ensemble changer notre continent.  L’Afrique est le réservoir du monde, allons, utilisons ce réservoir pour en faire dans un monde meilleur.

Pour plus d’informations :

Email : amadouyandou@yahoo.fr

Crédit photos : Amadou Mahaman Soumana

%d blogueurs aiment cette page :